visuel GRDF
  • Texte
  • Temps de lecture 4 Min

Ecrit par : Service presse le

[CP] Conférence sur la méthanisation « Agriculture et Énergie : ensemble vers un modèle durable »

Journée labellisée « événement de la présidence française du Conseil de l’Union européenne ».

Organisé dans le cadre de la présidence française du Conseil de l’Union européenne, l’événement « Agriculture et Énergie : ensemble vers un modèle durable », réunissant notamment Jean Rottner, président de la Région Grand Est, Catherine Leboul-Proust, directrice de la stratégie GRDF, Olivier Dauger, co-président France Gaz Renouvelables et Anne Sander, présidente de Grand Est-Europe, a permis de mettre en valeur les meilleures pratiques pour produire du biogaz et du biométhane de manière durable, en Grand Est et en Europe.

La méthanisation, une réponse concrète face aux multiples enjeux, à tous les échelons

Les échanges ont notamment porté sur :

  • L’ambition du Grand Est : déployer une stratégie d’accélération de la méthanisation, mobilisant l’ensemble des acteurs publics et privés du territoire, via la mise en œuvre - d’ici fin 2022 - de deux plans d’envergure « agriculture 2030 » et « bioéconomie 2030 ». Ces stratégies aideront à atteindre les objectifs nationaux et européens.
  • La stratégie européenne du « Pacte Vert pour l’Europe », de décembre 2019, qui décrit le rôle important de l’agriculture et des gaz renouvelables dans l’atteinte de l’objectif de neutralité climatique d’ici 2050.
  • La crise énergétique liée à la guerre en Ukraine : la Commission européenne a ainsi annoncé avec « REPowerEU » une accélération du Pacte Vert et un objectif de production de biométhane de 35 milliards de mètres cubes d’ici 2030. Pour ce faire, elle envisage notamment la rédaction de stratégies nationales sur la production de biométhane, une étude des causes de blocages et retards dans le développement de la méthanisation, l’évaluation sur base régionale du potentiel du développement de la méthanisation, l’accroissement des ressources utilisables de façon durable (par exemple grâce aux cultures intermédiaires), une volonté d’accroitre la visibilité et la connaissance de la méthanisation et la possible rédaction d’une stratégie de l’Union européenne pour la transition énergétique en zone rurale.

Entre échanges et visite sur le terrain

L’évènement combinait une conférence abordant les sujets « La méthanisation agricole, une vraie solution aux défis environnementaux ? »  et « Enjeux énergétiques, climatiques, géostratégiques : quel rôle pour le biogaz ? » ainsi que la visite du site de méthanisation ABH, à Wittersheim (68) : ce fut donc l’occasion de recueillir l’expertise de porteurs de projet et de mieux connaître les solutions des décideurs européens, nationaux et régionaux, pour construire le cadre politique adéquat et développer des synergies entre le monde de l’agriculture et celui de l’énergie via la mise en valeur des meilleures pratiques pour produire du biogaz et du biométhane de manière durable.

« Cette journée est essentielle pour notre territoire. Elle nous rappelle qu’il est nécessaire de réduire notre dépendance aux pays tiers et de sécuriser nos chaînes d’approvisionnement. Nous sommes dans une région où les ressources, les compétences, les industries sont présentes. Rappelons-le, le Grand Est est la première région de France productrice de gaz vert ! Aussi, nous nous devons d’amplifier notre stratégie pour le développement durable de la méthanisation. C’est une solution porteuse pour les filières agricoles, économiquement viable et énergétiquement intéressante. Aujourd’hui, je souhaite porter haut le Grand Est pour que le territoire prenne le lead en matière de méthanisation en France et en Europe. »

Pour Jean Rottner, Président de la Région Grand Est

« Cette journée illustre parfaitement les enjeux de l’agriculture qui est à la fois, victime, acteur et solution du changement climatique. De plus en plus d’agriculteurs produisent du biogaz et son co-produit, le digestat. Les agriculteurs apportent donc des solutions vertueuses et concrètes. Vertueuses, pour répondre aux exigences de valorisation des déchets et aux enjeux de décarbonation. Concrètes, pour diminuer la dépendance énergétique de la France et renforcer notre souveraineté. »

Pour Olivier Dauger, Co-Président France Gaz Renouvelables

Avec son plan RePowerEU, la Commission européenne a pris une bonne initiative pour réduire au plus vite la dépendance de l’Europe vis-à-vis des hydrocarbures russes, notamment grâce au biométhane, une solution clé pour l’avenir. Les 21 organisations membres du collectif Grand Est-Europe, acteurs politiques, économiques et scientifiques du Grand Est, se tiennent aux côtés des institutions européennes pour accélérer la transition énergétique, notamment grâce à la recherche et à des projets innovants dans les territoires.

Pour Anne Sander, Présidente de Grand Est-Europe, députée européenne et conseillère régionale

Rassemblant des acteurs d’horizons très différents, cet évènement a montré la richesse du dialogue et de la mobilisation multi-parties prenantes pour le développement d'un modèle durable de la méthanisation. Cette ENR non intermittente bénéficie -sans coûts d’adaptation majeurs- des avantages stratégiques des infrastructures gazières en termes de stockage et flexibilité. Elle apporte une contribution concrète aux enjeux de décarbonation, d’agroécologie, de gestion des déchets, d’économie circulaire, d’indépendance énergétique. Les infrastructures gazières prennent le chemin d’un cap 100% gaz renouvelables en 2050. 

Pour Catherine Leboul-Proust, directrice Stratégie GRDF

Contacts presse

GRDF : grdf-nat-presse@grdf.fr - 01 71 19 18 11

Région Grand Est : Julie SAUCEDE - julie.saucede@grandest.fr – 03 88 15 68 96

A+ Conseils : Xavier YVON - yvon_xavier@yahoo.fr – 06 88 29 72 37 ; Christelle ALAMICHEL - calamichel@gmail.com – 06 31 09 03 83

 

Téléchargez l'intégralité du communiqué de presse

Télécharger le fichier (291.8 ko)

Ce contenu vous a plu ?

Abonnez-vous et retrouvez quand vous voulez les nouvelles publications directement dans votre boite mail

S'abonner

GRDF - Chiffres clés

Sites de méthanisation en injection

500

dont raccordés au réseau GRDF

419

Capacité totale installée de biométhane

8 800GWh/an

Equivalent logements neufs chauffés

2 207 946

Période de référence : novembre 2022