groupe de salariés debout, hommes et femmes, en tenue de travail
  • Ouvert à l'externe
  • Texte
  • Temps de lecture 2 Min

Index égapro, GRDF obtient la note de 94/100 pour 2022

Notre politique engagée en matière d’égalité professionnelle nous a encore permis de progresser sur notre index égapro avec la note de 94/100, soit 1 point de plus que l’an dernier. Ce résultat confirme notre progression, avec une hausse cumulée de 6 points en deux ans.

Détail des résultats de GRDF sur les cinq critères de l’index égalité professionnelle :

  • l'égalité salariale ou l'écart de rémunération femmes-hommes : 39/40 (+1 point)
  • l'égalité en matière de taux d'augmentations annuelles : 20/20,
  • l'égalité en matière de taux de promotion : 15/15,
  • les augmentations au retour de congé maternité 15/15,
  • la présence de femmes parmi les salaires les plus élevés de l'entreprise : 5/10,

ce qui fait  une note totale de 96/100.
 

Représentation des femmes dans les instances dirigeantes de GRDF

Au titre de l'année 2022, compte tenu des entrées et des sorties, on dénombre chez GRDF :

  • 40% de femmes au sein de l'instance dirigeante de l'entreprise (Comité exécutif) ;
  • 25% de femmes parmi la population de dirigeants de l'entreprise (Cadres dirigeants dont membres du Comex).

La mixité des métiers, une priorité

Ces résultats concrétisent les nouveaux engagements pris dans notre accord mixité et égalité professionnelle entre les femmes et les hommes à GRDF, signé en juin 2022.

Le pourcentage de femmes dans nos effectifs atteint désormais 28,40%, contre 26,50% en 2018. Nous poursuivons notre engagement en faveur de la mixité en déployant des démarches volontaristes de féminisation des formations les plus techniques. 

Notre partenariat depuis un an avec l’association « Elles bougent » nous permet de promouvoir les métiers techniques du gaz auprès de jeunes filles et femmes grâce à la mobilisation de 59 marraines et relais tout au long de l’année 2022. Plus de 2000 collégiennes et lycéennes ont ainsi été sensibilisées cette année. 

Les obligations du dispositif index egapro  et de la loi Rixain

Index egapro : Toutes les entreprises d’au moins 50 salariés doivent calculer et publier leur Index de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes, chaque année au plus tard le 1er mars. Depuis 2022, en cas d’index inférieur à 85 points, les entreprises doivent fixer et publier des objectifs de progression de chacun des indicateurs. En cas d’index inférieur à 75 points, les entreprises doivent publier leurs mesures de correction et de rattrapage.

Loi Rixain : Les entreprises qui emploient au moins 1 000 salariés pour le troisième exercice consécutif doivent également calculer et publier leurs écarts éventuels de représentation entre les femmes et les hommes parmi leurs cadres dirigeants et les membres de leurs instances dirigeantes, chaque année au plus tard le 1er mars.

Ce contenu vous a plu ?

Abonnez-vous et retrouvez quand vous voulez les nouvelles publications directement dans votre boite mail

S'abonner

GRDF - Chiffres clés

Sites de méthanisation en injection

608

dont raccordés au réseau GRDF

508

Capacité totale installée de biométhane

10,85TWh/an

Equivalent logements neufs chauffés

2 708 000

Période de référence : août 2023