Déchets secs GRDF
  • Ouvert à l'externe
  • Texte
  • Vidéo
  • Temps de lecture 2 Min

Tout comprendre sur la production de gaz renouvelable par pyrogazéification

Un procédé de production locale de gaz renouvelable ou bas carbone à partir de déchets secs, qui contribue la dynamique d’économie circulaire à l’échelle d’un territoire.

Promulguée en 2020, la loi française anti-gaspillage pour une économie circulaire (AGEC) fixe pour 2025 l’objectif de diviser par deux les quantités de déchets enfouis en France.

Pour transformer les résidus et les déchets solides difficilement recyclables, tels que les déchets de bois, les plastiques ou les cartons souillés, la pyrogazéification représente un débouché prometteur. Elle permet à la fois de réduire significativement les volumes de déchets tout en produisant de l’énergie, sans rejets de polluants atmosphérique.

GRDF se mobilise aux côtés des acteurs de la filière, notamment pour faire avancer la réglementation. L’entreprise travaille en lien avec les pouvoirs publics, les fédérations professionnelles d’équipementiers et de grands secteurs industriels consommateurs de gaz pour définir les modalités d’injection de tous les gaz renouvelables dans le réseau de gaz.

GRDF accompagne également les réflexions des territoires sur les possibilités de couplage des réseaux. Plus particulièrement sur le rôle du réseau gazier pour stocker à terme les excédents d’énergies renouvelables électriques intermittentes et apporter ainsi une flexibilité complémentaire au système énergétique français.

En France, 49 projets de pyrogazéification sont déjà à l’étude ou en développement. Le potentiel réaliste de production de gaz vert par pyrogazéification est de 90TWh. Soit près d’un tiers de la consommation de gaz en France à horizon 2050.

Ce contenu vous a plu ?

Abonnez-vous et retrouvez quand vous voulez les nouvelles publications directement dans votre boite mail

S'abonner

GRDF - Chiffres clés

Sites de méthanisation en injection

657

dont raccordés au réseau GRDF

550

Capacité totale installée de biométhane

12TWh/an

Equivalent logements neufs chauffés

3 000 000

Période de référence : janvier 2024