Territoire engagé gaz vert GRDF
  • Texte
  • Temps de lecture 6 Min

Ecrit par : Direction de la communication le

AAP Territoires engagés gaz vert : GRDF publie un recueil présentant 31 projets de territoires

Dans le cadre de son appel à projets « Territoires engagés gaz vert », GRDF publie un recueil présentant 31 initiatives inspirantes, portées par des territoires engagés dans le développement de la production et des usages gaz vert.

Valoriser l’engagement des territoires en faveur des gaz verts

Les territoires sont des acteurs essentiels de la décarbonation, grâce à la mobilisation et l’accompagnement qu’ils réalisent localement pour concrétiser la transition énergétique. Leur action se situe à la fois au niveau de la planification énergétique, l’accompagnement des projets de production de gaz vert, ou le développement de ses usages.

Dans le contexte actuel où l’importance des enjeux énergétiques et écologiques comme des transitions à mettre en œuvre est renforcé, GRDF a lancé, au mois de juin 2022, un appel à projets avec pour objectif de valoriser et d’accroître l’engagement des territoires en faveur des gaz verts. Cet  appel à projets (AAP), destiné aux collectivités ou syndicats d’énergie sur le périmètre de concession GRDF et réalisé en partenariat avec l’Institution National de l’Economie Circulaire (INEC), le Réseau pour la transition énergétique (CLER) et le Fond mondial pour la nature (WWF), est composé de deux lots :

  • Lot 1 : présentation des initiatives menées sur le territoire en faveur du développement de la production et / ou des usages gaz vert
  • Lot 2 : présentation de nouveaux projets à caractère innovant pilotés par les territoires

Clôturé en octobre 2022, cet AAP a connu un réel engouement de la part des territoires.

Publication d’un recueil des Territoires engagés gaz vert

31 territoires (communes, établissements publics de coopération intercommunale (EPCI), départements, régions), répartis dans chaque région, ont participé à cet AAP. De la planification territoriale du développement du gaz vert et de ses usages dans le bâtiment ou la mobilité, à la mise en place d’actions de communication et de sensibilisation en passant par l’accompagnement des projets, des investissements financiers, la valorisation des boues de station d’épuration, l’organisation de la collecte de biodéchets, ou encore la mise en place de groupement d’achats gaz vert, les initiatives réalisées par les territoires et présentées dans le cadre de cet appel à projets sont nombreuses. Elles constituent un panel de la diversité des actions menées, quelque que soit l’échelon territorial et illustrent l’engagement de chaque territoire pour le gaz vert produit localement.

GRDF propose de partager ces 31 projets de territoires dans un Recueil des Territoires engagés gaz vert.

Téléchargez le recueil des Territoires engagés gaz vert

Télécharger le fichier (10.7 Mo)

Qui sont les lauréats de l’AAP ?

Le 23 novembre, GRDF a récompensé les 13 lauréats de l’appel à projets « Territoire engagé gaz vert ». Cet événement s’est déroulé dans le cadre du Salon des Maires et des Collectivités Locales 2022, en présence de Laurence Poirier-Dietz, directrice générale de GRDF, de David Marchal, Directeur exécutif adjoint de l’expertise et des programmes à l’ADEME et des partenaires de GRDF sur cet AAP, Charlotte Tardieu, responsable de projets Territoire au CLER, et Emmanuelle Ledoux, DG de l’INEC

Les 7 lauréats du Trophée Territoires engagés gaz vert (lot 1) sont

Communauté d’agglomération Valence Romans Agglo (région Auvergne-Rhône-Alpes)

Autour des démarches de labélisation TEPOS, TEPCV et Cit’ergie, et en parallèle de l’élaboration du Plan Climat Air Energies Territorial, Valence Romans Agglo a enclenché dès 2016 une dynamique favorable au développement de la filière de production de biogaz et de syngas qui a permis l’émergence de nombreuses initiatives en termes d’accompagnement des porteurs de projets, de formation, de développement de la production locale de gaz et de développement des usages.

Roches aux Fées Communauté et syndicats départementaux d’Energie des Côtes d’Armor et d’Ille-et-Vilaine (région Bretagne)

Roche aux Fées Communauté, le syndicat Départemental d’Energie d’Ille-et-Vilaine et ses partenaires se sont engagés en faveur du développement de la méthanisation agricole : implication dans des projets locaux de méthanisation, élaboration d’une charte de méthanisation durable, recrutement d’un d’équivalent temps plein « générateur » ou encore développement de stations GNV. De même, le Syndicat Départemental d’Énergie des Côtes d’Armor s’est engagé dans le cadre d’un partenariat régional dans le développement du biogaz dans son département ainsi que dans le déploiement de stations GNV.

Grenoble-Alpes Métropole (région Auvergne-Rhône-Alpes)

Grenoble-Alpes Métropole a porté de nombreuses initiatives en faveur d’une politique énergétique et déchets intégrée allant de la production de biométhane à partir de boues de station d’épuration et de biodéchets au verdissement des usages de la mobilité.

Syndicat Intercommunal de l’Electricité et du Gaz de l’Eure - SIEGE 27 / Communauté d’Agglomération Evreux Portes de Normandie (région Normandie)

Depuis 2017, le SIEGE 27 est impliqué à de multiples échelles pour défendre l’intérêt du département en matière d’injection et d’usages du biométhane : à l’échelle nationale via des contributions aux consultations de la CRE ou la participation à des groupes de travail, à l’échelle régionale en étant membre des comités stratégique et technique du Plan Métha’Normandie, à l’échelle départementale en étant membre du comité des énergies renouvelables mis en place pour faciliter les démarches des porteurs de projets ou membre du jury du concours Méthagricamp d’un lycée agricole, à l’échelle des intercommunalités par exemple en tant que maître d’ouvrage d’étude de gisement de matières méthanisables et en participant financièrement à l’étude de faisabilité d’un rebours ou à une étude de verdissement de flottes, ainsi qu’à l’échelle des communes et des porteurs de projet via la prise de participation au sein des SAS de projet méthanisation.

Département de Seine-et-Marne (région Île-de-France)

Le Département soutient le développement d’une méthanisation agricole et durable sur son territoire à travers diverses initiatives : initiation et animation d’une Charte partenariale « CapMétha 77 », travail sur les enjeux d’appropriation locale, co-financement d’un schéma pour le développement du BioGNV, mise en place d’actions pour informer, sensibiliser et communiquer et développement du biométhane dans le fonctionnement interne du Département.

Syndicat Départemental d’Energie et d’Equipement de la Vendée – SYDEV (région Pays de la Loire)

En Vendée, le SYDEV s’est engagé, à la fois directement et au travers de sa Société d’Economie Mixte Vendée Energie, en faveur du développement d’unités de méthanisation territoriales et d’un écosystème vertueux de production et distribution d’énergies renouvelables. Ce soutien se matérialise par la mise en place d’une méthodologie de soutien à l’émergence de projets de méthanisation et par le développement du maillage de stations GNV sur le territoire. Cet engagement a permis l’aboutissement de plusieurs projets qui permettent désormais au département de produire et d’injecter 10% de gaz vert dans ses réseaux depuis l’été 2022.

Communauté de communes des Monts du Lyonnais (région Auvergne-Rhône-Alpes)

La production et les usages du gaz vert se sont concrétisés dans les Monts du Lyonnais depuis plusieurs années au travers de 3 unités de méthanisation, d’une station BioGNV alimentant une cinquantaine de véhicules dont une trentaine de poids-lourds mais aussi au travers des contrats d’approvisionnement Biogaz pour les bâtiments de la collectivité.

Les 6 lauréats qui bénéficieront d’un accompagnement financier de GRDF pour le développement de nouveaux projets innovants à travers une enveloppe globale de 200 000 € (lot 2) sont

Communauté d’Agglomération Sarreguemines Confluences (région Grand Est)

Le projet consiste à développer un circuit court de biométhane issu des stations d’épuration pour consommation sur la station GNC de l’agglomération via la création de circuits courts de l’énergie (Biomethane Purchase Agreement (BPA) ) ou d’une communauté d’énergie.

Roches aux Fées Communauté et syndicats départementaux d’Energie des Côtes d’Armor et d’Ille-et-Vilaine (région Bretagne)

Le projet vise à expérimenter la mise en œuvre concrète d’une ou plusieurs solutions de valorisation locale du gaz vert produit sur le territoire via des études technico-juridiques et modèles de documents contractuels (BPA, contrats d’achat de BioGNV …).

Syndicat Intercommunal de l’Electricité et du Gaz de l’Eure - SIEGE 27 / Communauté d’Agglomération Evreux Portes de Normandie (région Normandie)

Souhaitant s’inscrire pleinement dans une politique d’économie circulaire, le projet présenté s’attache à traiter tous les volets autour du gaz vert, à savoir l’évaluation des ressources locales disponibles, les possibilités de production sur le territoire, les débouchés à travers l’étude de nouveaux modes de consommation et l’acculturation et sensibilisation autour du gaz vert. Le soutien de GRDF ciblera notamment l’étude des besoins en énergies renouvelables des acteurs du territoire pour connaître finement les consommations prévisionnelles en énergies renouvelables des acteurs du territoire pour l’ensemble de leurs usages (mobilité, chauffage et industrie par exemple).

Syndicat Départemental d’Energie et d’Equipement de la Vendée – SYDEV (région Pays de la Loire)

Afin d’aller plus loin dans la démarche d’insertion territoriale des projets de méthanisation et favoriser le développement d’une économie circulaire autour du biogaz, le SYDEV et Vendée Energie souhaitent étudier l’opportunité de mettre en place des Biomethane Purchase Agreement (BPA) (inventaire des verrous juridiques, réglementaires et techniques ; réalisation d’une étude économique).

Grand Poitiers Communauté urbaine (région Nouvelle-Aquitaine)

Grand Poitiers Communauté urbaine souhaiterait mettre en place un système d’autoconsommation gaz vert qui serait produit par la station d’épuration située sur le territoire de la communauté urbaine. Pour le réaliser, et afin de permettre à la collectivité d’autoconsommer en tant que client et de produire cette nouvelle énergie, une étude technique, financière et juridique est nécessaire.

Confluence Seine Essonne Energie (région Île-de-France)

Dans le cadre de la mutualisation des deux stations d'épuration des eaux usées ( STEP) EXONA-EVRY, la société publique locale Confluence Seine Essonne Energie envisage d’augmenter la production de biogaz in situ. Aussi, a été planifié le lancement de plusieurs études détaillées, notamment une étude sur l’augmentation de production du biogaz par valorisation des graisses et une étude d’orientation sur la valorisation du bioCO2 émis à l’atmosphère.

Ce contenu vous a plu ?

Abonnez-vous et retrouvez quand vous voulez les nouvelles publications directement dans votre boite mail

S'abonner

GRDF - Chiffres clés

Sites de méthanisation en injection

500

dont raccordés au réseau GRDF

419

Capacité totale installée de biométhane

8 800GWh/an

Equivalent logements neufs chauffés

2 207 946

Période de référence : novembre 2022