Site de méthanisation
  • Texte
  • Vidéo
  • Temps de lecture 3 Min

Ecrit par : la direction biométhane le

Le biométhane

Le biométhane est une énergie 100 % renouvelable produite à partir de la dégradation de matières organiques.

Qu'est-ce que le biométhane ?

Le biométhane est un gaz 100 % renouvelable produit à partir de déchets issus de l’industrie agro-alimentaire, de la restauration collective, de déchets agricoles et ménagers, ou encore de boues de stations d’épuration. Ce biogaz épuré a les mêmes propriétés que le gaz naturel, et donc les mêmes usages. Il peut donc être injecté dans le réseau de distribution de gaz naturel très facilement.

Comment ça marche ?

Les déchets sont triés, préparés, et introduits dans un méthaniseur : une enceinte privée d'oxygène. Ils sont ensuite mélangés et chauffés à environ 37°C. En fermentant, les bactéries digèrent les déchets, les transformant d'une part en digestat (engrais naturel) et d'autre part en biogaz. Une fois épuré, le biogaz prend le nom de biométhane. Dès lors qu'il est odorisé, contrôlé et compté par GRDF, le biométhane peut être injecté dans le réseau de distribution. Chauffage, cuisson, production d'eau chaude, carburant..., ses usages sont strictement identiques à ceux du gaz naturel... mais 100 % renouvelables !

C'est pourquoi des collectivités, des industriels et des agriculteurs se lancent dans des projets de production et d'injection de biométhane.

Le processus de méthanisation

processus méthanisation

Quels sont les bénéfices du biométhane ?

Le biométhane présente des avantages multiples. Produit localement, le gaz vert apporte une solution à l'indépendance énergétique des territoires et au traitement des déchets organiques. La mise en place d'un projet de méthanisation présente de nombreux atouts comme :

  • valoriser les déchets ;
  • produire une énergie renouvelable ;
  • réduire les émissions de gaz à effet de serre ;
  • substituer des engrais chimiques par un engrais organique ;
  • préserver la qualité des sols et des nappes phréatiques ;
  • créer des emplois locaux et non délocalisables ;
  • utiliser des infrastructures du réseau déjà existantes.

Une énergie qui coche toutes les cases des enjeux actuels ?

Enjeux économiques et sociaux​ :

  • relocaliser de l'activité en France ;
  • dynamiser une filière industrielle française-européenne ;
  • dynamiser les territoires ruraux ;
  • tendre vers l'indépendance énergétique.

Enjeux environnementaux :

  • accélérer la décarbonation de l'économie ;
  • soutenir une agriculture durable : un référentiel sur les conditions de durabilité a été établi par la filière pilotée par WWF France ;
  • préserver la biodiversité ;
  • valoriser les déchets des territoires. 

Le nombre de sites de méthanisation raccordés aux réseaux gaziers multiplié par 5 en 3 ans

cartes sites de méthanisation

Une filière en plein essor

  • 1 145 projets dont plus de 80% ont une capacité de production inférieure à 30 GWh/an ;
  • + de 25 TWh/an de capacité maximale d’injection réservée ;
  • 480 sites de méthanisation injectent du gaz vert dans les réseaux gaziers à fin octobre 2022 ;
  • 20 % de gaz renouvelable potentiellement injectable dans le réseau en 2030 ;
  • 100 % de besoins énergétiques français pourraient être couverts par du gaz renouvelable d’ici 2050 (ADEME) ;
  • + de 8,5 TWh/an de capacité de production à fin octobre 2022.

Quelles perspectives ?

À l'horizon 2023, GRDF s'est fixé un objectif de 12 TWh d'injection de biométhane.

À l'horizon 2030, la loi de transition énergétique fixe un objectif de 10 % de gaz renouvelable dans le réseau de gaz naturel. Les opérateurs de réseaux ambitionnent d'atteindre 20 % à cette date.

À l'horizon 2050100 % du gaz circulant dans le réseau de distribution pourrait être du gaz vert.

Ce contenu vous a plu ?

Abonnez-vous et retrouvez quand vous voulez les nouvelles publications directement dans votre boite mail

S'abonner

GRDF - Chiffres clés

Sites de méthanisation en injection

500

dont raccordés au réseau GRDF

419

Capacité totale installée de biométhane

8 800GWh/an

Equivalent logements neufs chauffés

2 207 946

Période de référence : novembre 2022