Nicolas Hubert, chargé de développement biométhane à GRDF
  • Texte
  • Temps de lecture 1 Min

Ecrit par : Nicolas Hubert le

Le droit à l'injection

Interview de Nicolas Hubert sur le droit à l'injection et ce que cela implique pour GRDF, ainsi que pour les collectivités.

Contexte

Avant tout, deux chiffres : 91 nouveaux sites d'injection mis en service en 2020 et 214 sites recensés à la fin de l'année sur le territoire. Depuis novembre 2019 un dispositif législatif et réglementaire encadre le développement du biométhane pour éviter la saturation du réseau et le bon écoulement du biogaz jusqu'au consommateur final : le droit à l'injection. Nicolas Hubert, chargé de développement biométhane chez GRDF nous en dit plus. 

Contenu de l'interview

  • Qu'est-ce que le droit à l'injection ?
  • Qu'est-ce que ce dispositif a changé pour le réseau et le développement du biométhane ?
  • Combien de zonages ont déjà été validés par la Commission de régulation de l'énergie ?
  • Concrètement pour GRDF, ces 216 zonages validés par la CRE permettent de sécuriser quels potentiels biométhane ?
  • Comment le droit à l'injection impacte les missions de GRDF ?
  • Est-ce que cela peut être une opportunité pour les communes ? 

Nicolas Hubert nous explique le droit à l'injection :

Ce contenu vous a plu ?

Abonnez-vous et retrouvez quand vous voulez les nouvelles publications directement dans votre boite mail

S'abonner

GRDF - Chiffres clés innovation

Connexions à la plateforme Ki-oZ

10 700

Idées déposées

1071

Challenges réalisés

14

Dossiers déposés

46

Période de référence : novembre 2022