visuel photo laurence poirier-dietz GRDF
  • Ouvert à l'externe
  • Texte
  • Temps de lecture 2 Min

[PRESSE] « 80% de notre gaz vert est fourni par les agriculteurs »

Dans une interview donnée à Capital lors du Salon de l'agriculture, Laurence Poirier-Dietz est revenue sur le rôle incontournable des agriculteurs pour la production du biométhane. Elle a également répondu aux questions de la journaliste sur l’ATRD7 ou encore sur la disponibilité de la biomasse.

Nous tenons à être présents chaque année au salon mais nous ne l'attendons pas pour nous intéresser au monde agricole : nous travaillons avec lui toute l’année et depuis longtemps. Il faut savoir que 80% du gaz vert injecté dans nos réseaux provient de la filière agricole. C’est la plus structurée et la plus organisée d’Europe, elle est très en avance.

Laurence Poirier-Dietz

Nous ne sommes pas inquiets [sur la disponibilité de la biomasse]: si nous regardons les paramètres économiques, nous n’avons pas de concurrent. Il ne faut pas oublier que ce sont les agriculteurs qui décident de ce qu'ils font de leurs déchets. Or, ils veulent du digestat issu de la méthanisation. Ce que ne peut pas leur apporter les agrocarburants. Mais ce discours sur le fait que “ça ne bouclerait pas en biomasse” (NDLR : il n'y aurait pas suffisamment de biomasse face à la demande), c’est catastrophique. Parce que ce mot de biomasse englobe des réalités beaucoup trop différentes. En disant cela, on retarde le travail sur le mix énergétique, alors que les premières contraintes sur la biomasse n’apparaissent pas avant 2040 et que seule la méthanisation est en mesure de valoriser certains types de matière de manière efficace aujourd’hui et demain comme les effluents d’élevage.

Laurence Poirier-Dietz

Ce contenu vous a plu ?

Abonnez-vous et retrouvez quand vous voulez les nouvelles publications directement dans votre boite mail

S'abonner

GRDF - Chiffres clés

Sites de méthanisation en injection

667

dont raccordés au réseau GRDF

558

Capacité totale installée de biométhane

plus de 12TWh/an

Equivalent logements neufs chauffés

3 012 500

Période de référence : février 2024