Règles qui sauvent : en espace fermé j’augmente ma vigilance
  • Ouvert à l'externe
  • Texte
  • Vidéo
  • Temps de lecture 1 Min

Règles qui sauvent : en espace fermé j’augmente ma vigilance

Entrer dans un espace fermé peut présenter des risques pour la santé et la sécurité des personnes concernées. C’est pourquoi il est important, pour éviter tout risque, de s’assurer que l’atmosphère soit bien contrôlée et surveillée pendant toute l’opération.

Cette règle concerne les risques d’asphyxie, d’intoxication ou d’explosion lors des travaux en espace fermé.

Un espace fermé, c’est un volume (bâtiment, ouvrage, équipement, installation…) totalement ou partiellement fermé, qui n’a pas été conçu et construit pour être occupé de façon prolongée par des personnes et au sein duquel l’atmosphère peut présenter des risques pour la santé et la sécurité des personnes.

 

Ce qu’il faut retenir :

Les travaux en espace fermé ne s’effectuent jamais seul. Si l’espace fermé est identifié et signalé :

• l’équipe de travail contrôle l’atmosphère de l’espace fermé avant d’y pénétrer ;

• l’atmosphère reste contrôlée pendant toute l’intervention ;

• en cas d’alerte, les équipements de secours prévus pour sortir de l’espace fermé sont utilisés.

 

En cas de doute, si l’espace fermé n’est pas identifié comme tel, la hiérarchie est alertée pour définir en commun les conditions de l’intervention.

Téléchargez l'intégralité du livret "Nos règles qui sauvent"

Télécharger le fichier (3 Mo)

Ce contenu vous a plu ?

Abonnez-vous et retrouvez quand vous voulez les nouvelles publications directement dans votre boite mail

S'abonner

GRDF - Chiffres clés

Sites de méthanisation en injection

678

dont raccordés au réseau GRDF

568

Capacité totale installée de biométhane

12,3TWh/an

Equivalent logements neufs chauffés

3 065 000

Période de référence : avril 2024