Visuel règles qui sauvent
  • Ouvert à l'externe
  • Multimédia
  • Temps de lecture 1 Min

Règles qui sauvent : je ne conduis pas sous l’emprise d’alcool ou de stupéfiant

Parce que la conduite dans le cadre du travail est d’abord un acte professionnel et que les premières perturbations de la conduite sont constatées dès le premier verre, si je dois conduire, je ne bois pas d’alcool.

Cette règle concerne les risques routiers liés à la consommation d’alcool, de stupéfiant ou de médicaments. Elle s’applique aux conducteurs sur route et sur site de toutes catégories de véhicules dans le cadre d’une activité professionnelle.

A retenir :

- si je dois conduire, je ne bois pas d’alcool ;

- si j’ai bu ou je sais que je suis susceptible de boire, j’organise mon déplacement de manière à ne pas avoir à conduire ; 

- j’interviens si je constate que dans mon entourage professionnel une personne s’apprête à prendre le volant sous l’emprise d’alcool ou de stupéfiant.

Téléchargez l'intégralité du livret "Nos règles qui sauvent"

Télécharger le fichier (3 Mo)

Ce contenu vous a plu ?

Abonnez-vous et retrouvez quand vous voulez les nouvelles publications directement dans votre boite mail

S'abonner

GRDF - Chiffres clés

Sites de méthanisation en injection

540

dont raccordés au réseau GRDF

451

Capacité totale installée de biométhane

9,5TWh/an

Equivalent logements neufs chauffés

2 376 500

Période de référence : février 2023