étude sur la perception des GV en HDF
  • Ouvert à l'externe
  • Texte
  • Temps de lecture 3 Min

4 habitants sur 5 des Hauts-de France plébiscitent le gaz vert !

A l’occasion de la "Journée mondiale de l’énergie", GRDF Nord-Ouest dévoile les résultats d’une étude sur la perception du gaz vert réalisée fin septembre auprès de 1000 habitants de la région des Hauts de France.

 

Les chiffres sont sans appel : le gaz vert bénéficie d’une forte adhésion

dans une région où près de la moitié des communes sont raccordées au réseau de gaz (réseau dense de 24 800km) et qui ambitionne de devenir région leader en Europe de l’injection de gaz vert. C’est 4 habitants sur 5 en Hauts-de-France qui se déclarent prêts à consommer du gaz vert dès à présent (30% avec certitude et 49% probablement). Les utilisateurs actuels de gaz naturel se montrent plus enclins encore à franchir le pas (89%).

 

Le gaz, une image positive dans une région fortement consommatrice

Le gaz en général bénéficie d’une forte adhésion (image positive à très positive pour 77% des habitants). Certes, le gaz a un coût mais est également considéré comme une énergie qui reste compétitive par rapport aux autres énergies (pour 60% des sondés). Pour les habitants sondés, le gaz est une énergie propre (73%) qui participe au bien-être et au confort du foyer grâce à une chaleur continue et homogène notamment (87%).

Pour le gaz vert, cette adhésion est encore plus forte : 88% des habitants ont une image positive du gaz vert (11 points de plus que pour le gaz naturel). A noter que ce taux monte à 94% pour les habitants à proximité d’une unité de méthanisation, ce qui est un très bon signal pour l’acceptabilité des unités de méthanisation !

 

Une connaissance des gaz verts encore à amplifier

Si 61% des habitants des Hauts-de-France savent que le biométhane (ou gaz vert) est produit à partir du traitement de déchets biodégradables, ses autres caractéristiques restent méconnues et, notamment, en ce qui concerne les critères d’impact. En effet, seuls 49% des personnes sondées savent que le biométhane est produit localement et 53%, qu’il permet de créer de l’emploi local. De même, 41% des habitants interrogés savent que le gaz vert permet de diminuer l’utilisation d’engrais chimiques grâce à l’emploi du digestat et, 37% qu’il peut être injecté dans le réseau de distribution de gaz. Plus important encore, seules 29% des personnes sondées savent qu’il est possible de faire le choix du biométhane sans changer d’équipement gaz.

 

LES CHIFFRES CLES DE L'ETUDE en région Hauts-de-France :

 

  • 77% des habitants ont une image positive du gaz naturel (87% chez les utilisateurs de gaz et 65% chez les non-utilisateurs)
  • 63% des habitants ont déjà entendu parler de biométhane : une connaissance plus marquée dans l'Aisne (72%) et dans l'Oise (71%), et auprès des personnes résidant à proximité d'unités de méthanisation
  • 67% des habitants pensent facile de souscrire à une offre de gaz vert mais seulement 29% savent qu'ils peuvent choisir le gaz vert sans changer d'équipement
  • 88% des habitants ont une image positive du gaz vert (11 points de plus que pour le gaz naturel) et 4 habitants sur 5 (79%) sont prêts à consommer du gaz vert dès à présent
  • Enfin, 78% des habitants pensent que le gaz vert est une énergie d'avenir

 

 

Cette étude a été valorisée dans les médias régionaux en Hauts-de-France avec une dizaine de reprises (publication faite ou à venir : reportage France 3, TV Wéo, La Gazette, Le Courrier picard, BFM Business …)

Ce contenu vous a plu ?

Abonnez-vous et retrouvez quand vous voulez les nouvelles publications directement dans votre boite mail

S'abonner

GRDF - Chiffres clés

Sites de méthanisation en injection

678

dont raccordés au réseau GRDF

568

Capacité totale installée de biométhane

12,3TWh/an

Equivalent logements neufs chauffés

3 065 000

Période de référence : avril 2024