Méthjoos
  • Ouvert à l'externe
  • Texte
  • Temps de lecture 2 Min

A la découverte de Méthajoos, la 1ère unité de méthanisation du Haut-Béarn

Le vendredi 20 mai 2022, l’unité de méthanisation Méthajoos, située sur la commune d’Orin, dans la vallée de Josbaig, dans le Haut-Béarn, a ouvert ses portes aux élus locaux.

Un projet respectueux de l’environnement et du territoire

Entrée en fonctionnement en septembre 2021, l’unité de méthanisation Méthajoos illustre le dynamisme de la Vallée de Josbaig et d'Oloron Sainte-Marie autour d’un projet collectif vertueux au profit de l’environnement, de l’agriculture et du territoire.

Suite à une réunion de la Cuma de Josbaig en 2011, plusieurs agriculteurs ont commencé à étudier le procédé de méthanisation et la législation. Grâce au travail de 8 exploitants agricoles et de partenaires institutionnels, la SAS Méthajoos, née en mars 2018, a mis en place un projet ambitieux qui se veut respectueux de l'environnement et des riverains.

La force du projet réside dans le collectif : les exploitations sont toutes différentes, par leurs productions, leur historique et leur fonctionnement, et chacun apporte son expérience et ses connaissances au projet. La mise en commun, par le méthaniseur, permet de réduire les coûts, gagner du temps, partager du matériel, améliorer les bilans énergétiques ou encore réduire le trafic de véhicules agricoles.

Un site au bénéfice de l’économie circulaire

L’objectif du projet était multiple : optimiser la gestion des fumiers et lisiers des exploitations en limitant les nuisances, diversifier les revenus et pérenniser les exploitations agricoles, réduire l’usage des engrais chimiques par l’utilisation du digestat (fertilisant naturel issu des résidus de la méthanisation), valoriser les cultures intermédiaires nécessaires pour réduire le lessivage des sols durant l’hiver, et créer une énergie propre. Le projet présente un double atout environnemental, cher aux agriculteurs : les effluents d’élevage et les CIVEs (cultures intermédiaires à vocation énergétique) permettent de créer du biogaz, qui, une fois purifié, est injecté dans le réseau exploité par GRDF. Les résidus, sous forme de digestat, sont utilisés pour l’épandage.

Une énergie durable au cœur du Haut-Béarn

Le site est situé en périphérie de la commune d’Orin, sur un terrain agricole à proximité des réseaux (eau, électricité, GRDF), suffisamment éloigné des habitations et centralisé par rapport aux différentes exploitations.

Le gaz vert renouvelable produit par ce site de méthanisation permet de remplacer près de 10% du gaz traditionnel consommé sur la Communauté de Commune du Haut-Béarn !

Après avoir été le berceau de la 2ème révolution gazière avec la découverte du gisement de Lacq, le département des Pyrénées-Atlantiques, et notamment le Béarn, sera un acteur majeur de la 3ème révolution gazière avec le développement du gaz vert. En 2025, la proportion de gaz vert dans les réseaux de gaz en Béarn devrait atteindre 25% de la consommation !

Ce contenu vous a plu ?

Abonnez-vous et retrouvez quand vous voulez les nouvelles publications directement dans votre boite mail

S'abonner

GRDF - Chiffres clés

Sites de méthanisation en injection

685

dont raccordés au réseau GRDF

575

Capacité totale installée de biométhane

12,33TWh/an

Equivalent logements neufs chauffés

3 081 750

Période de référence : mai 2024