Image d'un homme avec protection auditive et d'une femme et logo SEEPH 2023. GRDF
  • Ouvert à l'externe
  • Texte
  • Temps de lecture 2 Min

Le saviez-vous ? GRDF aide financièrement et concrètement ses salariés parents d’enfants handicapés

Pour soutenir ses salariés parents d’enfants handicapés, GRDF offre une aide financière spécifique, complétée par des jours de congés complémentaires pour les examens médicaux nécessaires. Edwige, maman d’un garçon handicapé nous explique comment ce dispositif l’a aidé.

La semaine européenne pour l’emploi des personnes en situation de handicap (SEEPH) est l’occasion de mettre en lumière ce que GRDF fait toute l’année pour favoriser l’emploi des personnes en situation de handicap, en interne comme en externe. 

Troisième action : l’aide apportée aux salariés aidants.

Un dispositif pour répondre de manière personnalisé aux besoins des parents

L’aide financière spécifique accordée par GRDF aux parents d’enfants en situation de handicap a été négociée dès l’accord en faveur de l’emploi des personnes en situation de handicap de 2017. Ce principe a été repris dans notre nouvel accord signé le 17 octobre 2023. Un dispositif sans limite d’âge qui permet de bénéficier d’une aide de 800 euros nets par an pour faire face aux dépenses supplémentaires générées par la situation de handicap. Il peut être complété de chèques CESU d’un montant plus important, en fonction des besoins, qui varient selon l’âge de l’enfant et de 8 jours de congés supplémentaires, en plus des congés parents réglementaires.
L’attribution de l’aide est l’occasion d’un dialogue avec le référent diversité inclusion sur les besoins du parent qui ne sont pas pris en charge par ailleurs. Au-delà de l’aspect financier, il s’agit d’accompagner des parents dans une situation difficile.

Ces dispositifs permettent vraiment aux parents de s’adapter au mieux en fonction des besoins et d’avoir de la souplesse dans les réponses apportées. 

Laurence Gueneheux

Le témoignage d’Edwige, maman d’un garçon de 16 ans souffrant d’une maladie chronique invalidante

Pour Edwige, le versement de l’aide 800 euros a permis de couvrir des frais de certains professionnels de santé qui ne sont pas tous remboursés. La maladie génère en effet du mal-être et de l’inconfort, certains soins de confort indispensables ont pu être réalisés. Elle a aussi bénéficié de 4 jours de congés en plus, pour pouvoir aller aux rendez-vous, c’était plus intéressant que les chèques CESU dans sa situation.
Désormais, elle peut assurer autant de séances nécessaires et en faire plus que ce qui était prévu au démarrage des soins de son fils. Mais au-delà de ces aides, le fait de savoir « qu’on a le droit à », est une belle sensation qui offre de la sérénité.

Il faut absolument en parler, et ne pas hésiter à appeler les RH et le référent handicap 

Edwige

Pour en savoir sur les aides, l’ambition sociale de GRDF et sur l'accord insertion professionnelle des personnes en situation de handicap :

Ce contenu vous a plu ?

Abonnez-vous et retrouvez quand vous voulez les nouvelles publications directement dans votre boite mail

S'abonner

GRDF - Chiffres clés

Sites de méthanisation en injection

657

dont raccordés au réseau GRDF

550

Capacité totale installée de biométhane

12TWh/an

Equivalent logements neufs chauffés

3 000 000

Période de référence : janvier 2024