Un élu et un représentant GRDF ©Grégory Brandel
  • Ouvert à l'externe
  • Texte
  • Temps de lecture 3 Min

[CP] Plus de 100 contrats de concession renouvelés avec GRDF cette année

Le Salon des maires et des collectivités locales a été l’occasion pour GRDF de signer quatre nouveaux contrats de concession. Ces signatures s’inscrivent dans une année riche en renouvellements.

Plus d’une centaine de nouveaux contrats ont été signés avec de grandes villes, métropoles ou syndicats d’énergies. Ces contrats de longue durée - jusqu’à 30 ans - témoignent de la valeur et de la pertinence du réseau gazier et de la place du gaz dans la transition énergétique à long terme. Propriété des collectivités, le réseau gazier représente un patrimoine industriel à la disposition de tous les acteurs du territoire pour distribuer en toute sécurité, à coûts maîtrisés, une énergie de plus en plus renouvelable. En 2050, 100 % du gaz distribué sera produit localement dans les territoires.

Nouveau modèle de contrat de concession, un outil au service des territoires

En 2022, la grande majorité des contrats de concession a été renouvelée sur la base du nouveau modèle établi cet été par la FNCCR, France Urbaine et GRDF. Ce modèle est l’aboutissement de négociations intenses engagées depuis 2018. Au-delà des enjeux liés à la sécurité et à la modernisation du réseau, l’accent est mis sur la transition écologique et un accès plus transparent aux données. Ce modèle fixe un cadre contractuel rénové et souple permettant des adaptations locales du service public de distribution du gaz au regard des objectifs de chaque autorité concédante.

Le gaz, une réponse pour atteindre la neutralité carbone dans les politiques territoriales

Les contrats de concession renouvelés pour une durée en moyenne de 20 à 30 ans, démontrent la place du gaz dans le mix énergétique sur le long terme. GRDF accompagne ainsi les collectivités à chaque étape de leurs projets de décarbonation : raccordement des sites de production de gaz verts, développement de flottes au BioGNV/GNV pour les transports publics, rénovation de bâtiments, conversion au gaz des chaudières fioul… Le gaz répond aux politiques aussi bien en matière de développement durable, de transition énergétique que de mobilité décarbonée.

Le réseau de gaz, maillon essentiel de la transition écologique, aujourd’hui et demain

Le gaz vert, énergie renouvelable, locale, stockable et non-intermittente, est incontournable pour la réussite de la transition écologique des collectivités. La production de gaz vert représente déjà en France plus que la puissance d’un réacteur nucléaire. Dès 2030, 20 % du gaz consommé en France pourrait être renouvelable ; en 2050, la France a le potentiel de couvrir 100 % de sa demande de gaz grâce aux gaz renouvelables. Si le réseau de distribution de gaz achemine d’ores et déjà du gaz vert, principalement du biométhane – gaz renouvelable produit localement par méthanisation à partir de déchets agricoles -, il permet également de valoriser efficacement les autres types de déchets territoriaux (biodéchets, bois de déchèterie, boues de station d’épuration…). Il se prépare également à accueillir l’hydrogène : 98% des canalisations du réseau de distribution de gaz sont prêtes à accueillir la molécule3. Conscients des atouts que représente le réseau de distribution de gaz pour la transition écologique, les territoires, en tant que premiers producteurs de gaz verts, misent sur ces conduites existantes pour apporter une réponse concrète à leurs enjeux et objectifs d’atteinte de la neutralité carbone.

Contact presse

Service presse GRDF - +33 1 71 19 18 11 - grdf-nat-presse@grdf.fr

Téléchargez l'intégralité du communiqué de presse

Télécharger le fichier (176.9 ko)

Ce contenu vous a plu ?

Abonnez-vous et retrouvez quand vous voulez les nouvelles publications directement dans votre boite mail

S'abonner

GRDF - Chiffres clés

Sites de méthanisation en injection

673

dont raccordés au réseau GRDF

561

Capacité totale installée de biométhane

plus de 12TWh/an

Equivalent logements neufs chauffés

3 031 250

Période de référence : mars 2024