Prototype du bâtiment du Projet Brunoy
  • Ouvert à l'externe
  • Texte
  • Vidéo
  • Temps de lecture 2 Min

Projet Brunoy : une chaudière hybride qui produit de l’hydrogène localement

Le projet donnera lieu à une évaluation Bâtiment Durable Francilien (BDF), grâce à une eau chaude sanitaire fournie par une chaudière hybride hydrogène. L’hydrogène étant produit sur place grâce à un électrolyseur intégré et alimenté par des panneaux solaires.

Pour l’instant, entre la Place Saint-Médard et la rue du Réveillon, non loin des rives de l’Yerres à Brunoy (Essonne), se trouvent un parking et quelques bâtiments vétustes. D’ici fin 2024, le promoteur Green Eco-Promotion va y ériger un bâtiment de 28 logements sur quatre niveaux ainsi qu’un parking, souterrain cette fois. Cette opération comprendra 19 logements en accession et 9 logements sociaux, sous la forme d’une résidence sociale pour jeunes travailleurs, ainsi que 4 commerces en rez-de chaussée. Du côté de la place Saint-Médard, les appartements comprendront des jardins d’hiver, ceux côté jardins bénéficiant de balcons.

« Fidèles à notre ADN, nous allons doter le bâti d’une enveloppe très performante pour des qualités thermiques que nous voulons exceptionnelles », décrit Thierry Sagot, directeur technique de Green Eco-Promotion. « La superstructure sera ainsi construite hors-site et composée de murs à ossature bois isolés avec des matériaux biosourcés, pour un grand confort proposé aux occupants et une facture de chauffage très modérée, autour de 50 euros par an dans un T3 moyen ». Sur cette opération, seuls le sous-sol et les commerces du rez-de-chaussée resteront construit en béton.

Un petit bijou de technologie

Si le procédé constructif paraît désormais classique chez Green Eco-Promotion, le système de production d’eau chaude sanitaire proposé se révèle, lui, franchement innovant. « Nous allons en effet installer un process basé sur un principe simple mais qui se trouve être un petit bijou de technologie. Et je dois avouer que nous sommes très excités à l’idée d’être les premiers à utiliser cette nouvelle solution ! », lance Thierry Sagot. Il explique : « grâce à la société BDR Thermea Group, dont De Dietrich fait partie, nous allons installer une chaudière à condensation avec un électrolyseur associé qui va produire localement de l’hydrogène, vecteur de décarbonation d’avenir. C’est donc ce mix très peu carboné qui va produire toute l’eau chaude sanitaire du bâtiment, les petits besoins en chauffage étant assurés par des petits radiateurs électriques d’appoint. »

Ce système se révèle par ailleurs simple à mettre en œuvre dans un bâtiment collectif, l’ensemble étant placé en sous-sol et équipé de compteurs individuels pour chaque logement. « Cette innovation va permettre d’apporter une alternative à la pompe à chaleur », souligne le directeur technique. « Nous considérons que c’est une solution d’avenir pour décarboner l’énergie en centre-ville, et d’atteindre les seuils 2031 de la RE2020 ». Aucun doute : Green Eco-Promotion rime bien avec anticipation.

Retrouvez l'intégralité du pitch projet

Télécharger le fichier (419.5 ko)

Ce contenu vous a plu ?

Abonnez-vous et retrouvez quand vous voulez les nouvelles publications directement dans votre boite mail

S'abonner

GRDF - Chiffres clés

Sites de méthanisation en injection

678

dont raccordés au réseau GRDF

568

Capacité totale installée de biométhane

12,3TWh/an

Equivalent logements neufs chauffés

3 065 000

Période de référence : avril 2024