Prototype du bâtiment du projet Les Serrets
  • Texte
  • Vidéo
  • Temps de lecture 2 Min

Ecrit par : la direction de la communication le

Projet Les Serrets : apporter à la solution collective une forme individualisée de production 

Les logements de ce projet bénéficieront d’une PAC collective hybridée gaz alimentant des Modules Thermiques d’Appartement (MTA) assurant la production d'eau chaude sanitaire et du chauffage en dérivation dans chaque appartement : une solution collective avec une forme individualisée de production.

Idéalement situé dans un quartier résidentiel de Manosque, « Les Serrets » est un programme de 35 logements dont 11 sociaux avec parking souterrain.  Avec ce projet livré en 2025, le promoteur constructeur Urbat a décidé de devancer la réglementation en se lançant le défi de respecter dès 2022 le seuil 2025 de la RE2020. 

« Le permis de construire a été déposé en juillet 2022, avec une solution énergétique basée sur des chaudières individuelles gaz avec sonde extérieure (ou thermostat permettant cette configuration) sur radiateurs à eau et sèches-serviettes électriques dans les salles de bains. » explique Christine Aubert, responsable technique conception chez Urbat. Un projet initial qui répondait déjà aux enjeux fondamentaux de la RE2020, à savoir la diminution de l'impact carbone dans la construction du bâtiment et la prise en compte du confort d'été, « il nous restait à agir pour décarboner l’énergie. » reconnaît Christine Aubert. « Nous nous sommes alors tournés vers une solution pompe à chaleur collective hybridé gaz. » précise-t-elle. Car ce que reconnaît aussi l’équipe d’Urbat, c’est que les pompes à chaleur individuelles ont un impact architectural indéniable. Le projet tire sa force de son architecture qui favorise la sobriété énergétique et minimise donc les besoins bioclimatiques. « Le bâtiment a des volumes simples, compacts, sans décrochés de façade ni excroissance architecturale. De plus, il est bien orienté, avec des balcons rapportés permettant de minimiser les ponts thermiques et des protections solaires favorisant le confort d’été. » souligne Christine Aubert.

Meilleur couple bâti/système énergétique

Ceci a donné une certaine souplesse dans la recherche du meilleur couple bâti/système énergétique respectant l’Ic énergie seuil 2025, et c’est ainsi qu’avec l’équipe de maîtrise d’œuvre, Regain Architecture et Novacert (BET thermique) rejointe pour l’appel à projet par Atlantic, « nous avons abouti à la solution pompe à chaleur collective hybridé gaz alimentant des Modules Thermiques d’Appartement (MTA) qui assure par un système d’échangeurs thermique la production dans chaque appartement du chauffage et de l’eau chaude sanitaire. » explique Christine Aubert.  Elle poursuit, « en fait, les MTA apportent à la solution collective une forme individualisée de production. » 

Pour les futurs propriétaires ou locataires, la solution retenue permet de remplacer avantageusement les chaudières gaz individuelles murales. Au final, c’est un moindre encombrement dans les appartements (positionnement possible dans un placard à l’entrée et absence de conduit de fumée) et la suppression du contrôle réglementaire annuel nécessaire en cas de chaudière individuelle gaz.

Retrouvez l'intégralité du pitch projet

Télécharger le fichier (0.9 Mo)

Ce contenu vous a plu ?

Abonnez-vous et retrouvez quand vous voulez les nouvelles publications directement dans votre boite mail

S'abonner

GRDF - Chiffres clés

Sites de méthanisation en injection

500

dont raccordés au réseau GRDF

419

Capacité totale installée de biométhane

8 800GWh/an

Equivalent logements neufs chauffés

2 207 946

Période de référence : novembre 2022