PAC hybride
  • Ouvert à l'externe
  • Texte
  • Temps de lecture 3 Min

[CP] Maisons individuelles : les solutions gaz font le pari de l’hybridation

Combiner les atouts du gaz et de l’électricité, une solution pertinente pour décarboner le logement

La nouvelle réglementation environnementale des bâtiments neufs, la RE2020, entrera en vigueur au 1er janvier 2022. Modernes et performantes, les solutions hybrides fonctionnant avec du gaz répondent aux exigences de cette règlementation qui a été renforcée. Elles contribuent également à diminuer l’impact carbone des bâtiments, et ce d’autant plus avec l’essor du gaz vert, une énergie respectueuse de l’environnement. La production de gaz vert représente aujourd’hui l’équivalent de la consommation de gaz d’1,4 million de logements neufs chauffés au biométhane.

RE2020 : les solutions hybrides électricité et gaz, plus que jamais d’actualité

Si le gaz, à l’instar des autres énergies, va être soumis à de nouvelles contraintes destinées à limiter les émissions de gaz à effet de serre liées à l’énergie consommée dans le bâtiment, il demeure autorisé dans les logements neufs à partir du 1er janvier 2022. Les équipements hybrides au gaz répondent aux objectifs suivants :

  • favoriser la sobriété énergétique et la décarbonation de l’énergie,
  • garantir le confort et donc la fraîcheur des bâtiments en cas de forte chaleur.

Des solutions hybrides gaz intelligentes et performantes

Des solutions compétitives alliant confort, rafraîchissement d’été et optimisation des consommations peuvent être d’ores et déjà installées.

Dans le cas d’une maison construite dans un lotissement raccordé au réseau de gaz avant le 1er janvier 2022, trois équipements pourront être proposés par le constructeur jusqu’au 1er janvier 2024 :

  • Une chaudière gaz très haute performance énergétique (THPE) couplée à un chauffe-eau thermodynamique permettent de procurer un confort instantané et en continu pour le chauffage et l’eau chaude sanitaire; 
  • Un ensemble chaudière THPE et Pompe à Chaleur air/air qui combine le chauffage et le rafraîchissement du logement ;
  • Une pompe à chaleur hybride gaz qui optimise intelligemment les consommations d’énergie

Dans les autres cas, la PAC hybride avec ballon de stockage est une solution innovante et adaptée en maison individuelle. Les bureaux d’études thermiques peuvent dès à présent intégrer une PAC hybride gaz dans leurs simulations en s’appuyant sur la fiche d’application validée par les pouvoirs publics.

La PAC hybride, une solution performante dotée d’un système de régulation intelligent

La PAC hybride allie la maturité et les atouts de deux technologies : une pompe à chaleur électrique et une chaudière THPE. Son système de régulation intelligent permet d’utiliser de manière performante le module pompe à chaleur et/ou le module chaudière gaz en fonction des températures extérieures, du confort attendu ou encore du prix des énergies. Cela évite des appels de puissance supplémentaires sur le réseau électrique et des moyens de production de pointe. Résultat : une réduction des émissions de CO2 toute l’année et des économies conséquentes pour les ménages.

Le gaz vert, une solution pour verdir le bâtiment

Energie renouvelable produite localement à partir de matières organiques et de déchets des territoires, le gaz vert permet d’augmenter la part d’énergie renouvelable dans les consommations d’énergie et de réduire les émissions de gaz à effet de serre. Tous les consommateurs de gaz peuvent dès à présent bénéficier de cette énergie vertueuse, en souscrivant des contrats de gaz vert auprès des fournisseurs d’énergie.

Contact presse GRDF : grdf-nat-presse@grdf.fr - 01 71 19 18 11

Télécharger le communiqué de presse

Télécharger le fichier (284.3 ko)

Ce contenu vous a plu ?

Abonnez-vous et retrouvez quand vous voulez les nouvelles publications directement dans votre boite mail

S'abonner

GRDF - Chiffres clés

Sites de méthanisation en injection

667

dont raccordés au réseau GRDF

558

Capacité totale installée de biométhane

plus de 12TWh/an

Equivalent logements neufs chauffés

3 012 500

Période de référence : février 2024