Site de méthanisation GRDF @Frédéric Berthe
  • Texte
  • Temps de lecture 4 Min

Ecrit par : Katell CHOQUET le

[CP] Sondage Centre-Val de Loire : 3 habitants sur 4 plébiscitent le gaz vert

GRDF et GRTgaz, en collaboration avec les acteurs de la coalition biométhane (COP régionale), dévoilent les résultats d’une étude inédite menée sur les usages et les perceptions du gaz vert en région Centre-Val de Loire.

L’enquête révèle que 76 % des habitants ont une image positive du gaz issu de la méthanisation. Cette forte adhésion citoyenne vient soutenir une filière dont le développement croissant est porté par une double nécessité : la transition écologique et l’indépendance énergétique française.

Le gaz vert, déjà une réalité en région Centre-Val de Loire

Avec un gisement de matière méthanisable détenu à 90 % par le monde agricole, la région Centre-Val de Loire a un véritable potentiel de production de gaz vert à partir des déchets du territoire.

Selon l'étude,  77 % des habitants de la région Centre-Val de Loire sont prêts à consommer le gaz vert produit localement. Et les foyers déjà équipés de gaz sont encore plus appétents à cette consommation de gaz renouvelable (91%).

24 sites de méthanisation injectent d’ores et déjà du gaz vert dans les réseaux pour couvrir l’équivalent de la consommation de plus de 100 000 logements récents. Au regard de la dynamique enclenchée, la production locale de gaz vert devrait représenter 34 % du gaz consommé en Centre-Val de Loire dès 2030.

 

3 habitants sur 4 prêts à consommer du gaz vert en Centre-Val de Loire

Par ailleurs, 85 % des habitants pensent que la région a intérêt à promouvoir son utilisation. Un constat que la région Centre-Val de Loire a dressé dès 2018 en se fixant l’ambition d’atteindre 30 % de gaz vert d’ici 2030 et 100 % d’ici 2050.

Le gaz vert, un levier pour la transition énergétique

La Région Centre Val-de-Loire prend ses responsabilités face au dérèglement climatique et aux enjeux énergétiques. Nous nous plaçons au plus près des besoins des citoyennes et des citoyens du territoire. Cela passe en premier lieu par des politiques publiques de réduction de la consommation énergétique et donc d’un objectif de sobriété. Mais nous accompagnons aussi le déploiement d’un mix énergétique d’énergies renouvelables sur la région. Nous considérons que face aux enjeux, il faut marcher sur deux jambes. Nous entendons aussi partout qu’il est important de garantir un processus citoyen pour développer ces nouvelles énergies. Nous serons à l’écoute et disponibles car nous savons que l’acceptabilité de tels changements, tant du côté de la production d’énergie que du côté de la consommation, reposent sur la capacité des politiques d’entendre et de trouver des solutions consensuelles avec les habitantes et les habitants. 

Jérémie Godet, Vice-Président Centre-Val de Loire et Délégué à la COP régionale

Dans le cadre de la COP Centre-Val de Loire, GRDF et GRTgaz co-animent également avec le WWF une coalition biométhane pour favoriser le développement de la méthanisation en harmonie avec les citoyens selon un modèle durable capitalisant sur ses impacts positifs pour l’environnement et les territoires. 

Le gaz vert, un levier de la transition écologique

Toujours selon le sondage, les habitants de la région Centre-Val de Loire sont 93 % à faire du réchauffement climatique une priorité (contre 70% des Français : étude IFOP octobre 2021). Tout en reconnaissant des connaissances incomplètes sur le processus de production de biométhane (seuls 50 % maîtrisent les différences avec la production du gaz conventionnel), 76 % des répondants ont une image positive du gaz vert.

Cette forte appétence pour le gaz vert et cet a priori positif s’expliquent par les atouts écologiques qui sont davantage connus du grand public : en effet, pour 88% des habitants, le gaz vert valorise les déchets et se distingue comme une énergie propre (81%).

Le gaz vert, un levier pour la transition énergétique

Valorisation des déchets, économie circulaire, qualité de l’air, performance énergétique des bâtiments, diminution de la pollution… Le gaz vert contribue pleinement à l’objectif de neutralité carbone de la France à horizon 2050. Et la production de gaz vert n’est pas seulement vertueuse : elle est nécessaire parce qu’elle répond aux enjeux environnementaux et d’indépendance énergétique décisifs pour l’avenir de notre région et de notre pays. 

Caroline Renaudat, Directrice Territoriale GRDF Centre-Val de Loire

... Et vecteur d'indépendance énergétique

Selon l'enquête menée, plus d’un tiers des foyers de Centre-Val de Loire utilisent le gaz. Dans un contexte énergétique en forte tension, la filière de valorisation des déchets en gaz vert s’impose comme une réponse incontournable à cet enjeu de souveraineté.

36 % des foyers ont choisi le gaz pour se chauffer

A travers cette étude, nous avons voulu évaluer les attentes réelles des habitants de la région en matière énergétique. Il en ressort que les habitants de la région Centre-Val de Loire sont massivement prêts à participer à la transition énergétique en consommant dès à présent du gaz vert. Il nous appartient de faire de la pédagogie autour de la méthanisation et des usages du gaz vert, afin de mieux faire connaître ces nouvelles énergies et que les citoyens s’emparent des enjeux énergétiques sur le territoire. 

Amaury MAZON, Délégué Territorial de GRTgaz en Centre-Atlantique

Contact presse Centre-Val de Loire

Katell Choquet - katell.choquet@grdf.fr - 06 48 49 93 47

Téléchargez le communiqué de presse

Télécharger le fichier (63.3 ko)

Ce contenu vous a plu ?

Abonnez-vous et retrouvez quand vous voulez les nouvelles publications directement dans votre boite mail

S'abonner

GRDF - Chiffres clés

Sites de méthanisation en injection

500

dont raccordés au réseau GRDF

419

Capacité totale installée de biométhane

8 800GWh/an

Equivalent logements neufs chauffés

2 207 946

Période de référence : novembre 2022