Fougères Agglomération et GRDF devant les bonbonnes de stockage de gaz GRDF
  • Ouvert à l'externe
  • Texte
  • Temps de lecture 2 Min

A Fougères, en Ille et Vilaine, on stocke du gaz vert

C'est une première en Bretagne : GRDF expérimente le stockage temporaire d'excédent de production de gaz vert par les unités de méthanisation autour de Fougères.

Les réseaux de gaz doivent faire face à un enjeu majeur : équilibrer production et consommation de biométhane au niveau local, pour éviter les risques de saturation des réseaux. Avec des capacités de stockage limitées, une production en continu et une difficulté d’accès au réseau pourrait amener les producteurs de biométhane à devoir torcher leur production de gaz local.

Pour limiter ce risque, en Bretagne, GRDF a construit ces deux dernières années +150 kilomètres de maillage (renforcement de réseau entre plusieurs mailles de consommation) pour un investissement de 36 millions d’euros. Le développement de réseaux intelligents capables de gérer l’équilibre production /consommation devient donc un levier essentiel pour optimiser les injections de biométhane.

Ainsi, la Commission de Régulation de l’Energie a validé l’expérimentation de nouvelles installations dites « FLORES » (Flexibilité Opérationnelle des Réseaux). Le réseau de gaz dépasse ainsi sa logique historique de desserte des consommateurs pour évoluer vers une solution de réseau « actif » s’inscrivant dans les « Smart Gas Grid ». En Bretagne, la ville de La Selle-en-Luitré accueille ce premier site innovant.

L’unité FLORES permet ainsi de stocker le surplus de gaz durant le week-end et de le réinjecter dès le lundi matin suivant, à la reprise des activités. Implantées à proximité des postes d'injections biométhane, les unités FLORES nécessitent peu d'aménagement : modulable, compacte et temporaire, cette unité pourra être démantelée et le terrain remis en état pour être restitué à Fougères agglomération.

  • GRDF améliore la capacité du réseau de la zone pour maximiser l’injection de gaz vert,
  • Les producteurs de biométhane limitent ainsi les pertes et les imprévus,
  • Le territoire renforce sa résilience et sa contribution à la souveraineté énergétique de la région et du pays.

Ce contenu vous a plu ?

Abonnez-vous et retrouvez quand vous voulez les nouvelles publications directement dans votre boite mail

S'abonner

GRDF - Chiffres clés

Sites de méthanisation en injection

657

dont raccordés au réseau GRDF

550

Capacité totale installée de biométhane

12TWh/an

Equivalent logements neufs chauffés

3 000 000

Période de référence : janvier 2024