biodéchets pixabay
  • Texte
  • Temps de lecture 3 Min

Ecrit par : Baptiste ORINEL le

Nantes : Les biodéchets des cantines contribuent à produire du gaz vert

Les Alchimistes, De l’Assiette au Champ et GRDF, s’associent pour proposer aux lycées de Nantes Métropole un concept innovant de valorisation des biodéchets de leurs cantines !

Ce concept, baptisé « Cantine à Énergies Positives », a pour particularité de proposer une valorisation via deux boucles courtes, vertueuses, et locales. En effet, les biodéchets collectés sont transformés en compost et en gaz vert, dans une logique de complémentarité, avec pour objectif un retour aux lycées sous forme d’énergie et d’aliments. Pour assurer la réussite du projet, les lycées engagés, bénéficient d’un atelier de sensibilisation au gaspillage alimentaire et aux enjeux du tri et de valorisation des biodéchets.

 

Si l’appétit vient en mangeant, l’énergie vient en triant !

Dans les cantines scolaires, les déchets de préparation en cuisine et les restes de repas représentent, chaque année, plusieurs tonnes de biodéchets. Pour une cantine nourrissant 500 lycéens, c’est environ 7 tonnes de biodéchets qui sont produites chaque année. Ces biodéchets sont aujourd’hui en majorité enfouis ou incinérés. Pourtant, ils représentent une ressource très riche pour le territoire capable de nourrir les sols et de produire de l’énergie verte.

Les filières compostage et méthanisation sont complémentaires et s’allient pour la valorisation des biodéchets issus des cantines.

Grâce au projet Cantine à Énergies Positives, les biodéchets des cantines sont collectés et orientés à 50% vers un centre de compostage pour produire du compost qui viendra amender les sols et à 50% vers une unité de méthanisation locale pour produire du gaz vert et du digestat, qui permettra de fertiliser les cultures.

Les partenaires ont souhaité s’unir pour démontrer la complémentarité des deux approches de traitement des biodéchets et proposer, non pas une, mais deux boucles vertueuses locales.

Visuel du Cantines à Energies positives

La boucle méthanisation.

De l’Assiette Au Champ se charge de la préparation des biodéchets et les livre à un site de méthanisation agricole local. La méthanisation des biodéchets est un processus qui permet de produire à la fois du gaz vert et du fertilisant naturel : le digestat. Le gaz vert ainsi produit est injecté dans le réseau de distribution de gaz qui alimente le lycée pour ses besoins en cuisson et chauffage. En effet,  la majorité des lycées de la Région PDL ont une part de gaz vert dans leur contrat de fourniture de gaz ! Le digestat, quant à lui, vient nourrir les sols et les cultures agricoles en substitution des engrais de synthèse et contribue également à faire pousser les fruits, légumes et céréales qui alimentent les cantines des lycées.

Un projet qui contribue à répondre aux enjeux du tri et de la valorisation des biodéchets qui seront obligatoires pour tous dès 2024.

L’enjeu du projet Cantine à Énergies Positives ? Anticiper la loi anti-gaspillage pour une économie circulaire (AGEC) qui rend obligatoire le tri à la source et la valorisation des biodéchets dès le 1er janvier 2024.

Le projet Cantine à Énergies Positives est une solution clé en main, permettant aux établissements scolaires de répondre aux enjeux environnementaux et réglementaires autour des biodéchets.

Fort du soutien de la région Pays de la Loire, le projet Cantine à Énergies Positives est en cours d’expérimentation, notamment au sein du lycée Gabriel Guist’hau, et devrait être déployé dans d’autres lycées d’ici fin 2022. Les premiers retours sont très positifs.

2 boucles

Ce contenu vous a plu ?

Abonnez-vous et retrouvez quand vous voulez les nouvelles publications directement dans votre boite mail

S'abonner

GRDF - Chiffres clés

Sites de méthanisation en injection

500

dont raccordés au réseau GRDF

419

Capacité totale installée de biométhane

8 800GWh/an

Equivalent logements neufs chauffés

2 207 946

Période de référence : novembre 2022